Matériel : montre GPS

Retour sur 1 an d’utilisation

Une montre GPS ?

L’objectif d’avoir une montre GPS était de soulager la batterie de mon téléphone de la tâche de faire la trace GPS de mes randos à cheval (et pouvoir passer des appels en cas d’urgence !! et faire des photos…) fin bref, mon téléphone n’enregistrait de toute façon que les 2 à 3 premières heures de mes randos avant de mourir, je n’étais pas satisfaite !

photo de montre GPS Polar M400
Montre GPS Polar M400

J’ai regardé sur le net les différents modèles de montre, j’ai lu des comparatifs, et je me suis tournée vers lebonco*n pour trouver la perle rare « à pas cher ». Y’avait cette Polar pas très loin, quasi neuve et dans sa boite complète, c’était parti !
J’avais tout de même des doutes sur le format assez gros du cadran et du bracelet J’utilisais jusque là une montre Décat Géonaute w200, achetée d’abord pour les TREC puis portée au quotidien, donc j’avais l’habitude de porter l’heure à mon poignet.

L’heure du bilan (mais pas de la fin !)

Donc depuis un an [Juin 2017 – Juin 2018], j’ai « enregistré » plus de 400km de sports (marche, course, équitation… surtout équitation, hein, on va pas se mentir ^^ ). Enfin… quand j’ai pensé à lancer l’enregistrement GPS
Cela inclut quelques TREC, où j’avoue, je lance la montre avant le départ et je la range au fond d’une sacoche pour qu’elle fasse le parcours avec moi. Évidemment il faut jouer le jeu et ne pas s’en servir, car c’est interdit ! Je remet ma montre-chrono décath’ au poignet pour avoir l’heure tout de même.

La montre étant étanche, je n’ai pas à m’en préoccuper pour les sorties Aquaponey par exemple.

Je la charge environ une fois toutes les deux semaines, quand elle me le demande. Sauf certains week-ends où elle travaille beaucoup, et où l’estimation de durée de vie de 8h en mode « enregistrement actif » me semble pertinent : après une charge à 100% le samedi midi, séance de 3h samedi aprem, puis de 3h30 dimanche, sans problème.

Je charge les données récoltées soit par câble sur l’ordi, soit par bluetooth depuis que j’ai un smartphone + récent
1 an plus tard, donc, le bracelet est à peine abimé, le cadran est un peu rayé par endroits… la vie d’une montre de cavalière, quoi !

Dans la boite, il y avait également un capteur de fréquence cardiaque. J’ai commencé à l’utiliser, mais vu que je ne sais pas encore interpréter les résultats, pour l’instant c’est « pour voir ». Il paraitrait qu’on peut utiliser ce capteur sur le cheval, avec une appli sur smartphone. Je testerai surement un jour, ça pourrait être utile en endurance peut-être ?

Bref, je l’aime bien, cette (grosse) montre, alors je vous la conseille !

Laisser un commentaire